Flocon le petit ourson blanc

                      

 

 

 

                                  Flocon le petit ourson blanc.

 

 

 

 

 

Il fait très froid cette nuit là, la neige tombe à gros flocons dans ce petit coin de l'Alaska.               
Une petite lueur dans cette nuit noire,
l'entrée d'une tanière, Cocon l'ours blanc veille.                   
A l'intérieur, sur le sol, une toute petite boule rose, blottie à côté de Flica, la maman ourse.
Un petit ourson vient de naître, Flica le lèche , pendant que Cocon fait les cent pas et surveille l'entrée de la tanière.     
                                                
     


Dans un coin de la tanière, un sapin avec des petites baies rouges, des pommes de pin  et quelques glaçons scintillants. C'est Noël.  
                                                                                          
Flocon, le petit ourson blanc est venu au monde cette nuit de Noël, dans la froidure de l'hiver.               
Quel cadeau magnifique pour Flica et Cocon, ce tendre ourson.


                                              


Présent magique,  maman et  papa ours sont comblés.
Flica est allongée, petit ours tête avidement, lové contre sa maman, il cherche la chaleur.
Flica, en maman attentive, ne quitte pas son ourson des yeux. 
                                 

Les jours passent, Flocon grandit, ses poils ont poussé, il commence à faire quelques pas sur le sol gelé de sa tanière sous les yeux émerveillés de maman et papa ours.
                                                 

L'hiver est très rude en Alaska.
Les pattes de Flocon gèlent, ennuyeux pour un ourson.
Impossible de rester trop longtemps debout, ses coussinets sont rouges, plein d'engelures, dur pour les parents ours de voir ainsi souffrir leur petit Flocon.
Le jour et la nuit, Flocon pleure, ses pattes sont devenues trop douloureuses.
Pourtant, il est vif et l'envie de courir lui fait oublier sa souffrance,  quand il se calme, c'est des douleurs horribles.

Voici la mi-janvier, Flocon se promène maintenant à l'extérieur de sa tanière, mais ses problèmes de pattes, sont loin d'être résolus.
Papa et maman ours sont très inquiets, dans  quelques semaines, il faudra voyager jusqu'à la banquise, et impossible pour Flocon de suivre.
Ce matin de début février, le froid est encore plus vif, dehors le blizzard souffle, la neige est tombée toute la nuit.


 
                                                                                       


Flocon à beaucoup de mal à sortir de son sommeil, petit à petit, l'envie de marcher est devenue tellement douloureuse, il reste souvent allongé, s'engourdi, et n'a plus envie de courir dehors avec les autres petits oursons.


Pourtant, ce matin, une surprise l'attend.
Sur son oreiller, un petit paquet, Flocon s'étire et regarde, il ne sait pas quoi en penser, c'est la première fois qu'il voit un cadeau, pour Noël, il était encore trop petit.
Son papa et sa maman attendent en souriant, impatients que leur petit Flocon ouvre son cadeau, impatients aussi de voir ses yeux ravis en découvrant le contenu du paquet.
                
Tout doucement, Flocon commence à tirer les  rubans rouges, sa maman lui aide à ouvrir délicatement sans déchirer le papier couleur sapin. A l'intérieur, une boite en carton, Flocon l'ouvre, et là, quelle surprise, des chaussons en peau de mouton.

Les yeux de l'ourson pétillent de joie, il n'ose sortir les chaussons de leur carton, alors maman ours se décide, elle aide Flocon à enfiler les chaussons magnifiques que son cousin l'ours brun de Pyrénées lui a fait parvenir.
                                                   

Quelle merveilleuse journée qui commence pour Flocon, il n'arrive pas à réaliser qu'il va pouvoir aller dehors avec les autres oursons sans souffrir, c'est trop beau pour être vrai.
Il saute sur place, ses pattes lui font encore mal, mais sa joie est tellement intense qu'il ne sent plus rien.




Il saute au cou de Flica, de Cocon, il n'arrête pas de les embrasser.
Quelle joie pour les parents de voir leur petit ourson reprendre goût à la vie.
Maman ours explique à Flocon que devant tant de douleur, elle a écrit à son cousin, et lui a demandé de lui faire parvenir ses chaussons, fabriqués sur mesure en Irlande avec la peau des moutons.
                                                       

Le mois de février se termine, il va falloir faire une longue marche pour aller jusqu'à la banquise, les pattes de Flocon sont maintenant complètement guéries.

                                                 


Flica et Cocon découvrent que leur petit ourson est très turbulent, mais il a tellement de joie dans les yeux, c'est merveilleux pour les parents de le voir heureux.
Que les petits enfants qui ne mettent jamais leurs pantoufles se souviennent de Flocon, tout le monde n'a pas la chance d'avoir des chaussons, alors plutôt que de les laisser traîner, gardez les à vos pieds.


                                                                                      Gisèle

 

 

 

 

 

Commentaires (3)

1. lulu 25/01/2013

cette histoire est magnifique bravo c'est génial!

2. ema 07/01/2012

Très belle ton histoire pour les enfants !

3. Sylvie (nounours et compagnie 11/06/2009

je verrais bien ton histoire édité, car elle est passionnante, charmante, avec tes belles peintures pour l'illustrer.
Bravo tu as beaucoup de talent.
Bisous Sylvie

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site