l'écriture








L'écriture







Quand à six ans, commence l'apprentissage.

C' est une vraie galère quelquefois.

Cette page blanche qu'avec la plume il faut combler.

Heureusement la maîtresse est là.

Les années passent.

Après les lignes, voici les textes, rédactions, dissertations.

La lettre rouge dans la marge n'est plus là.

 C''est avec réflexion que la page se remplit.

La vie défile, avec ses peines, ses joies.

L'écriture devient alors le dévidoir de nos sentiments.

Pour approfondir tout ça, la plume est toujours là.

Mélange d'encre et de larmes quand plus rien ne va.

Chaleur du cœur quand les joies sont là.

Quel bonheur d'écrire, amour, colère, tendresse, tout y passe.

La pudeur n'existe pas, sans aucune gêne.

Les sentiments se couchent sur la feuille.

                Plus profonde que la parole, aucune retenue il y a.

Avoir l'air bête ? On n'y pense même pas.

Tout devient facile, c'est magique, ça ne coûte rien.

Aujourd'hui, je dis merci à ma maîtresse d'avoir été là.

Pour me procurer tant de joie.

                                               
    Gisèle


















Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×